En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir +

Que recherchez-vous ?

Sélectionner tout d'abord votre type de recherche,
puis renseignez les mots clés / localisation.

Apprentissage et stage à l’étranger : comment faire ?

Publiée le 31 January 2019

Tous les articles
Vous avez un peu la bougeotte, non ?
 
Rien qu’à lire le titre de cet article, je sens que vous commencez à rêver. L’inconnu, l’étranger, l’aventure, tout ça est si attirant… et pas uniquement réservé à ceux qui choisissent une formation sans alternance.
 
Laissez-moi vous donner toutes mes astuces pour planifier un stage à l’étranger pendant votre alternance.

 

Trop flemmard pour tout lire ? Voilà ce qu’il faut retenir :

  • Faire un stage à l’étranger pendant son alternance, c’est s’ouvrir à une langue étrangère, à une autre culture du travail, et renforcer son CV d’une belle expérience.

  • Renseignez-vous pour savoir si votre école se trouve dans le programme MOVIL’APP, ou si elle propose des stages à l’étranger.

  • Si c’est le cas, c’est parti pour trouver une entreprise d’accueil à l’étranger : votre école ou CFA peut vous aider, mais lisez aussi mes conseils par ici.

  • Consultez le programme Erasmus+ pour savoir si vous pouvez bénéficier d’une bourse pour ce stage. Ça vaut le coup !

Et si ce n’est pas clair, prenez votre courage à deux mains : lisez la suite.

 

4 raisons de faire un stage à l’étranger pendant son apprentissage

 

Si vous avez atterri sur cet article, c’est sans doute que l’idée d’aller faire un tour dans un pays étranger vous titille déjà.

 

Ceci dit, il n’y a pas de mal à vous mettre encore plus l’eau à la bouche, non ?

  • Un stage à l’étranger vous permet de développer vos compétences dans une langue étrangère, et de découvrir une autre culture.

  • Faire un stage dans un autre pays, c’est redoubler l’effet de l’alternance : encore plus d’autonomie, de débrouillardise et de curiosité !

  • Un stage à l’étranger est une belle expérience supplémentaire à rajouter à un CV… que les recruteurs adorent.

  • La réforme de l’apprentissage prévoit d’ouvrir à encore plus d’alternants (15 000 par an) la possibilité de partir en stage. Si c’est encore plus accessible, pourquoi ne pas y penser sérieusement ?

 

 

Comment faire pour obtenir un stage à l’étranger ?

 

Ça y est, je vous sens super motivés. Maintenant, reste à savoir comment procéder pour obtenir ce fameux stage pendant votre alternance.

 

À première vue, cela ne semble pas simple : vous êtes déjà dans une entreprise, et vous suivez une formation le reste du temps. A priori, l’alternance ne semble pas être compatible avec un stage à l’étranger.

 

Et pourtant, c’est bien possible.

 

Commencez par approcher votre établissement de formation, que vous soyez en école ou en CFA, pour vous renseigner sur la possibilité d’un tel stage.

 

Bon nombre d’écoles incluent ces séjours à l’étranger dans leur cursus. Et les CFA également : ils sont nombreux à être inscrits dans le programme MOVIL’APP, qui permet de partir de 2 semaines à 6 mois dans un pays de l’Union Européenne, mais aussi en Macédoine, en Islande ou encore en Norvège. Avec MOVIL’APP, votre CFA vous aidera à construire ce qu’on appelle un programme de mobilité européenne.

 

Vous vous demandez si votre CFA fait partie des partenaires MOVIL’APP ? Vérifiez donc sur cette carte interactive si c’est le cas.

 

Avec ce programme, vous devenez stagiaire le temps de votre séjour, mais vous gardez votre place en entreprise et en formation, et donc le statut d’apprenti. Le CFA s’occupe de vous faire signer une convention de stage, oklm.

 

 

Bien sûr, votre entreprise d’accueil doit être d’accord pour vous laisser partir pendant un certain laps de temps. Votre maître d’apprentissage ou votre tuteur sera aussi de la partie, puisqu’il validera l’entreprise que vous avez trouvée avec le CFA.

 

On me pose souvent une autre question concernant ces stages hors de France : faut-il bien parler la langue du pays d’accueil ? Bien sûr, il faudra pouvoir vous débrouiller sur place, dans votre stage comme en-dehors. Et, avant votre départ, on vous fera passer un test de langue. Ceci dit, ce test est surtout fait pour tester votre évolution au cours du stage, plus que pour savoir si vous pouvez partir.

 

Pour résumer : mieux vaut savoir se débrouiller dans la langue, ou a minima en Anglais.

 

Comment trouver une entreprise d’accueil à l’étranger ?

 

Excellente question, cher padawan.

 

Si vous rentrez dans le programme MOVIL’APP, votre CFA vous aidera à la trouver. Ces centres ont souvent un réseau d’entreprises étrangères dans lesquelles d’autres alternants sont déjà partis.

 

Ceci étant, il vous faudra vous aussi vous y coller. Si vous avez déjà lu mon article sur le sujet, vous savez que plusieurs organismes peuvent vous aider à trouver une entreprise d’accueil, même à l’étranger : les Chambres des Métiers et de l’Artisanat, les CCI, l’Association Nationale des Apprentis de France, les Compagnons du Devoir…

 

Plus vous vous y mettrez aussi, plus vous aurez de chance de trouver la perle rare en temps et en heure.

 

 

Ceci étant, si votre CFA ou votre école ne fait pas partie de ce programme, d’autres options existent :

  • Si votre entreprise a des filiales en Union Européenne, il peut être intéressant de parler de votre projet à votre maître d’apprentissage ou à votre tuteur, pour voir ce qu’il en dit.

  • Si vous faites votre alternance dans une entreprise située proche d’une frontière, peut-être a-t-elle déjà des liens avec des partenaires de l’autre côté ? À creuser avec votre école et votre tuteur.

 

De quelles aides pouvez-vous bénéficier ?

 

Le programme MOVIL’APP a développé un partenariat avec le programme Erasmus+, qui délivre des bourses de stage spécialement dédiées aux apprentis européens.

 

Ces bourses sont basées sur le niveau de vie du pays de votre entreprise d’accueil. Par exemple, si vous partez au Royaume-Uni, vous aurez droit entre 20 et 39€ par jour ; tandis qu’en Espagne ou à Malte, ce sera entre 15 et 29€ par jour.

 

Cette bourse vous aidera dans vos dépenses pour vous héberger, vous nourrir, et vous déplacer dans le pays. Ceci étant, d’autres frais de voyage (entre là où vous habitez et votre entreprise, par exemple) peuvent aussi vous donner une aide financière supplémentaire.

 

Et comme d’habitude, n’hésitez pas à aller parler à votre mairie. Certaines régions sont plus que partantes pour développer la mobilité des apprentis, et accordent des bourses supplémentaires.

 

Et après ce stage, vous faites quoi ?

 

Avec tous ces accompagnements, vous êtes entre de bonnes mains pour construire votre projet de stage à l’étranger pendant votre alternance.

 

Ceci étant, dès maintenant, n’oubliez pas de penser à l’après :

  • À la fin de votre stage, vous pourrez demander votre Europass Mobilité. Il vous permettra de valider ce que vous avez acquis comme compétences (notamment en langue étrangère).

  • Et surtout, valorisez cette expérience sur votre CV. Si vous êtes parti, c’est aussi en partie pour cela : mettez en avant le fait que vous soyez parti, et les qualités humaines que cela a développé chez vous.

 

Envie de parler plus de ce projet de stage à l’étranger pendant votre alternance ? J’adore papoter avec vous, alors venez donc me tenir au courant sur le chatbot.

 

HelpAlternance
AstucesAlternance
ErasmusPlus

Vous aimerez aussi.