En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir +

Que recherchez-vous ?

Sélectionner tout d'abord votre type de recherche,
puis renseignez les mots clés / localisation.

L'aide aux apprentis, pour bien penser son alternance

Publiée le 23 November 2018

Tous les articles

Prendre un appartement à soi, ou en colocation. Acheter son bleu de travail, ou les outils nécessaires pour son nouveau métier. Prendre les transports en commun pour aller bosser.
Autant de situations coûteuses, que certains alternants devront prendre en charge pendant leur formation.
Heureusement, nombreux sont les organismes qui ont pensé à tout, et proposent une aide aux apprentis très intéressante.
On regarde un peu ce que ça donne, en vrai ?

1. Quelles aides pour le financement de la formation en alternance ?

Commençons par une question simple : concrètement, combien coûte, en soi, une formation en alternance ?

Les frais d'inscription payés en totalité par l'employeur

Quel que soit l’organisme de formation ou l’école que vous avez choisie de faire en alternance, l’entreprise qui accepte de vous accueillir s’engage à payer les frais d’inscription.

Juste pour information, sachez d’ailleurs que les entreprises acceptent souvent cette situation, car elles bénéficient d’avantages fiscaux lorsqu’elles intègrent des alternants.

Eh oui : l’alternance, c’est vraiment une méthode gagnant-gagnant !

Des aides locales, selon la région de l'alternant

Il peut également être intéressant de se renseigner pour savoir de quelles aides on peut bénéficier en plus, selon la région où l’on fait son alternance.

Les restaurants universitaires, les CROUS, sont par exemple ouverts aux alternants dans certaines régions.

Dans d’autres, certaines aides sont directement versées sur le compte bancaire de l’alternant. C’est par exemple le cas en Bretagne, où l’étudiant reçoit entre 400 et 800€ par an, pour l’aider notamment à financer son matériel scolaire ou professionnel.

Ça vaut le coup d’aller se renseigner à la mairie, n’est-ce pas ?

2. Quelles aides aux apprentis pour leur logement ?

Si vous vous lancez dans l’alternance, bien souvent, vous allez devoir sortir du cocon familial, pour vous rapprocher de votre centre de formation ou de votre entreprise d’accueil.

À vous l’indépendance !

Mais deux secondes : à quelles aides aux apprentis avez-vous le droit, de ce point de vue ?

L’aide MOBILI-JEUNE, pour se faire aider à payer son loyer

Tout d’abord, parlons de l’aide aux apprentis dite MOBILI-JEUNE.

Vous pouvez la demander si vous avez moins de 30 ans, êtes en alternance dans une entreprise privée (hors secteur agricole), et touchez moins que le SMIC.

Si vous y avez le droit, l’aide MOBILI-JEUNE vous permettra de toucher 10 à 100€ par mois, pour vous aider à payer votre loyer.

En associant cette aide aux Aides Personnalisées au Logement (qui dépendent de votre revenu, et du revenu de vos parents si vous êtes mineur), vous vous retrouverez avec une sacrée aide au logement.

L’aide LOCA-PASS, pour se faire aider à trouver son logement

L’aide LOCA-PASS s’adresse aux alternants de moins de 30 ans.

Elle contient en fait deux aides différentes, qui peuvent vous aider à décrocher le logement qui vous a tapé dans l’oeil :

  • L’avance LOCA-PASS. Elle permet de financer votre dépôt de garantie, soit en entier soit en partie, avec un prêt à taux 0%. Intéressant, si vous n’avez pas encore les sous de côté pour prendre votre logement.
  • La garantie LOCA-PASS. Il s’agit d’une garantie gratuite que, en cas d’impossibilité de payer le loyer ou les charges, tout sera pris en charge pour vous.

Vous pouvez dès maintenant vous rendre sur le site de LOCA-PASS, pour voir si vous pouvez bénéficier de ces aides aux apprentis.

Les foyers de jeunes travailleurs, des structures intéressantes pour l’alternant

Parfois, même avec ces aides, il peut être compliqué de trouver un logement dans son budget. Parfois même, l’alternant n’a pas forcément envie de vivre seul tout de suite.

Pour éviter tout ça, il existe des foyers de jeunes travailleurs : il s’agit d’endroits où logent uniquement des apprentis, avec des loyers très accessibles.

Les chambres peuvent être meublées ou non, et on en trouve tout autour de la France.

Ces foyers peuvent être financés par les Aides Personnalisées au Logement, ainsi que par le Fonds de Solidarité Logement.

Renseignez-vous : c’est parfois la solution la plus intéressante.

3. Quelles aides aux transports pour les alternants ?

Je vous ai expliqué les aides aux apprentis que vous pouvez demander pour avoir un toit rien qu’à vous au-dessus de la tête.

Mais et vos transports alors, quand vous allez devoir aller en cours ou en entreprise ?

Le remboursement des frais de transports en commun

Il faut tout d’abord savoir que les frais de transports mensuels de tous les salariés français doivent être au moins remboursés à hauteur de 50% par l’employeur.

Il vous suffit de transmettre à votre entreprise d’accueil votre contrat d’abonnement, et il pourra prendre cela en charge.

En plus de ces droits basiques, la SNCF propose des tarifs préférentiels pour les alternants.

Vous devez vous déplacer en TGV ou en Intercités ? Voilà ce que ça donne :

  • Vous pouvez prendre un abonnement à tarif réduit pour 9 trajets mensuels en seconde classe.
  • Au-delà de 9 trajets, vous bénéficiez de 50% de réduction sur le plein tarif Loisir

Si vous prenez plutôt le TER, vous pouvez également demander un tarif spécial apprenti pour aller de votre centre de formation à votre logement.

Le remboursement des frais de transport en voiture

Ok, mais si vous devez plutôt prendre la voiture, faute de transports en commun ?

Bonne nouvelle : là aussi, des aides aux apprentis vous attendent.

Votre entreprise d’accueil peut être amenée à vous rembourser vos frais kilométriques, selon un indice spécifique. Vérifiez au cours de la signature de votre contrat en alternance ce que cela induit.

Si vous n’avez pas encore votre cher permis de conduire, renseignez-vous à votre mairie : certaines régions accordent une aide financière pour l’obtenir. Et il paraît même qu’une réforme prévoit d’accorder une aide au permis, à hauteur de 500€...

Allez hop : en route pour l’alternance.

4. Quelles aides pour le quotidien de l'alternant ?

Certes, l’alternance, c’est un vrai boulot. Mais dans ses heures libres, entre un cours passionnant et une mission trépidante, l’alternant a bien le droit de se détendre !

Pour ça, il y a un superbe avantage à se lancer dans l’alternance : j’ai nommé la carte nationale d’apprenti.

Peut-être avez-vous entendu parler de sa cousine, la carte étudiante. Tout comme elle, la carte d’apprenti permet de bénéficier de réductions sur ses loisirs :

  • Les musées et le cinéma, pour continuer à se cultiver ;
  • Certaines activités sportives, pour se dégourdir les jambes ;
  • Certains restaurants, pour reprendre tout l’énergie qu’il faut pour réussir sa formation…

Autant vous dire qu’on pense à vous, les alternants. Entre les aides au logement, aux transports et aux loisirs, et votre rémunération mensuelle, il y a de quoi bien se lancer dans la vie.

Une autre question sur votre orientation, votre formation ou votre alternance vous trotte dans la tête ? Venez m’en parler sur le chat : je suis toujours dans le coin.

#CombienCaCoute
#HelpAlternance
#PretPourLAlternance
#AstucesAlternance

Vous aimerez aussi.