Que recherchez-vous ?

Entrez votre recherche, Walt s’occupe du reste.

Orientation post-bac : c’est maintenant que tout se joue !

Tous les articles
 

La flemme de tout lire ? Voici ce qu’il faut retenir : 

  • Pour bien choisir votre orientation post-bac, renseignez-vous à l’avance sur votre avenir : dès la seconde, ou encore mieux, dès le collège !

  • Pensez aussi à vous renseigner à fond les ballons sur la formation que vous visez : les enseignements, les débouchés, le coût des études... Histoire d’éviter les mauvaises surprises

 Envie de connaître toutes mes astuces pour réussir votre orientation post-bac ? Lisez donc la suite.

 

 
"Mais noooooon" : c’est la réaction que j’ai eue en apprenant qu’en France, les étudiant(e)s sont... 
  • 29% à regretter leur choix d’orientation
  • 22% à envisager d’intégrer une autre filière
  • 25% à s’être déjà réorienté(e)s au cours de leurs études (chiffres OpinionWay)
 
Sur le coup, ça m’a grave fait penser à Falbala, ma crush du lycée. Pendant notre année de terminale, Fafa n’était pas franchement préoccupée par son avenir : au moment de formuler nos vœux d’orientation sur Parcoursup, elle a même rempli ses choix au hasard !
 
Résultat : après le baccalauréat, elle a tenté des études de médecine, de chimie, de mathématiques... Pour finalement se réorienter en informatique, 3 ans plus tard.
 
"L’essentiel, c’est d’avoir trouvé ma voie", répète-t-elle souvent. "Mais j’ai le seum d’avoir perdu du temps". J’aurais dû mieux me renseigner sur les formations au lieu de recommencer trois fois !"
 
orientation post bac
 
Et pour cause, guys ! L’orientation post-bac, c’est comme le pot-au-feu : ça se prépare à l’avance.
 
Que vous soyez collégien(ne) ou lycéen(ne), ne faites pas la même erreur que Falbala : suivez mes 3 conseils pour bien choisir votre orientation post-bac... et trouver la voie qui vous épanouit vraiment. C’est partiiii 👇 

 

N’attendez pas d’être en terminale pour réfléchir à votre avenir !

 

C’est un truc de ouf : 40% des élèves attendent d’être en terminale pour "commencer à réfléchir à leurs études supérieures". C’est comme si j’attendais la veille de Noël pour "commencer à réfléchir à mes cadeaux" (hein, j’ai déjà fait ça moi ? 😬) : c’est franchement risqué ! 

Pour mettre toutes les chances de votre côté (et éviter d’être déçu(e) par votre orientation post-bac comme Falbala), le mieux, c’est de vous y prendre à l’avance. Perso, je vous conseille de réfléchir à votre avenir dès la classe de seconde... Ou encore mieux, dès le collège !

 

orientation post bac

 

Vous pourriez, par exemple, noter sur un bout de papier : 

  • Les matières qui vous intéressent le plus : français, musique, histoire...

  • Les métiers susceptibles de vous plaire : chimiste en parfumerie, ventriloque, CEO d’un nouveau réseau social...

  • L’environnement de travail dans lequel vous vous projetez : en bureau, en extérieur, sur scène...

Alors oui, vos ambitions professionnelles vont probablement évoluer avec le temps... Mais au moins, vous aurez déjà une petite idée des filières qui peuvent vous épanouir. 

Pas folle, la guêpe ! 

 

Renseignez-vous de A à Z sur votre orientation post-bac

 

Lorsqu’arrive le moment de valider ses vœux sur Parcoursup, le choix peut être plus compliqué qu’il n’y paraît. En même temps, quel(le) élève ne serait pas indécis(e) face aux 11 000 formations proposées sur le portail d’admission post-bac ?! 

Heureusement, il existe une astuce toute simple pour ne pas se tromper d’orientation : consulter les dossiers et les classements des formations post-bac sur Internet. Eh oui, la Toile est un vrai trésor lorsqu’il s’agit de s’informer sur ses études supérieures ! 

Avant de jeter votre dévolu sur telle ou telle filière, pensez d’abord à vous renseigner sur : 

  • Les enseignements proposés dans la formation que vous visez

  • Les débouchés possibles et la réalité du marché de l’emploi

  • La réputation de l’école ou de l’université

  • Le coût des études

 orientation post-bac

  

Le conseil de Walt en plus

Ne basez pas uniquement votre choix d’orientation sur le critère de proximité. 

En effet, une étude a démontré que les étudiant(e)s qui limitent leurs vœux aux formations de leur département ou région, sont les élèves qui regrettent le plus leur choix d’études. Au total, 29% des étudiant(e)s français(e)s affirment qu’avec du recul, ils et elles auraient opté pour une filière différente. Dingue, non ? 😲 

En résumé : orientez-vous vers une filière qui vous plait vraiment, peu importe l’endroit de la formation !

 

Entourez-vous pour être mieux accompagné(e)

 

Les gars, dites-moi si je me trompe mais... J’ai l’impression qu’en France, les élèves manquent cruellement d’un accompagnement dans le choix de leurs études

Il n’y a qu’à voir les chiffres : 66% des étudiant(e)s français(e)s auraient aimé être guidé davantage dans leurs recherches. Et mon petit doigt me dit que vous en faites partie ! 

Mais calmos, Ramos :  si vous ressentez le besoin d’être accompagné(e) dans votre orientation post-bac, de nombreuses solutions existent. Je pense notamment à l’aide de... 

  • Vos parents

  • Vos ami(e)s

  • Votre professeur principal

  • Votre conseillère d’orientation

  • Et moi 😉

orientation post bac

Bref, n’oubliez pas : en cas de doute ou de questions sur votre avenir, votre entourage peut vous aider. Vous n’êtes jamais seul(e), d’accord ? 

Et si, même après tout ça, vous avez encore des doutes sur votre orientation post-bac, vous pouvez toujours compter sur moi : je suis disponible h24 pour répondre à toutes vos questions sur Messenger. Allez, venez m’écrire un petit mot : après tout, c’est votre avenir qui est en jeu 👀

Vous aimerez aussi.