Que recherchez-vous ?

Entrez votre recherche, Walt s’occupe du reste.

Obtenir un double diplôme à l’étranger

Tous les articles
Trop flemmard pour tout lire ? Voilà ce qu’il faut retenir :
  • En double diplôme, vous étudiez pendant 1 an l’équivalent de 2 cursus
  • Plus de 300 domaines d’études sont disponibles
  • En France et à l’étranger dans plus de 16 pays
  • L’organisme IDDS vous accompagne dans votre démarche avant et pendant la formation pour vous faciliter les démarches administratives et d’orientation
  • Vous serez capables de manager une équipe, autant que d’être un(e) véritable technicien(ne) dans votre domaine d’activité
Je vous conseille fortement de lire l’article pour savoir si vous êtes fait(e) pour la formation
 

Vous êtes du genre 2 en 1, une sorte de couteau suisse ? C’est un peu le fonctionnement du double diplôme, ça tombe bien ! Avec lui, vous avez l’opportunité d’acquérir deux diplômes en seulement un an, et en plus à l’étranger si vous le voulez.

 

hop hop hop au boulot

On découvre ça tout de suite, go !

Toutes les infos sur le double diplôme

Comme je viens de le dire, on peut résumer le double diplôme à étudier deux cursus au lieu d’un, sans rallonger la durée de ses études. À la fin, vous obtenez donc deux diplômes.
En plus, les formations sont très variées : 

  • Le management

  • Le marketing

  • La communication

  • Le numérique

  • L’art

  • Le tourisme

  • Le droit

  • L’ingénierie

  • Le journalisme

J’ai un bonus : si vous souhaitez partir à l’étranger après un BTS, un DUT ou même une licence professionnelle, c’est le moment de prendre vos billets d’avion.

Les établissements mettent en place des accords de double diplôme avec des établissements internationaux, pour que vous puissiez étudier à l’étranger. Parmi les destinations préférées des étudiant(e)s : j’ai nommé les USA, l’Irlande, et l’Australie. Alors, on part quand ?

Prêt au décollage ?

Ainsi, les titulaires du diplôme sont capables de mener une équipe tout en ayant une spécialité technique, ce qui est très apprécié par tous les membres de votre future équipe professionnelle. De plus, cette formation booste l’insertion professionnelle car elle est très prisée par les recruteurs. Les profils bénéficient en moyenne d’une rémunération jusqu’à 10% supérieure aux cursus dits classiques.

S’organiser avant de partir

Qui dit études à l’étranger, dit OR-GA-NI-SA-TION, même pour trouver sa formation. Il n’est pas si évident de trouver son programme fétiche parmi des centaines de cursus possibles. Heureusement, des organismes peuvent vous accompagner dans votre recherche et pendant votre formation.

Le spécialiste IDDS (International Double Degree Studies) vous épaule pour trouver le parcours professionnel le plus adapté à vos souhaits et compétences. C’est d’ailleurs le seul institut international entièrement dédié au double diplôme, avec 60 écoles partout en France dans tous domaines confondus, en partenariat avec 20 universités étrangères.

Ainsi, vos démarches sont simplifiées : orientation, inscriptions, visa… De quoi aussi rassurer les parents !

Êtes-vous fait(e) pour le double diplôme ?

Vous êtes des couteaux suisse n’est-ce pas ?

Alors vos semaines seront découpées entre 3 jours de cours par semaine et beaucoup de travail à la maison. Beaucoup d’étudiant(e)s travaillent en plus à côté pour augmenter leur expérience pro et se faire un peu d’argent de poche. Au 2ème trimestre, vous effectuerez un stage pour mettre un pied de plus dans le monde professionnel.

L’admission en double diplôme est sélective. Parmi les critères retenus : de la motivation, un bon niveau d’anglais et un bon dossier scolaire (notes et appréciations). Chaque université à ses propres conditions de recrutement, vous pourrez donc passer divers tests pour confirmer votre souhait d’orientation.

Quel est le coût pour y accéder ?

Double diplôme = double frais : vrai ou faux ?

Non, c’est une intox ! Mais comptez entre 7 300€ et jusqu’à 32 000€ pour des cursus spécifiques et prestigieux. Point bonus : l’étudiant(e) n’a pas à sa charge la totalité de sa scolarité en France s’il n’y est pas présent toute l’année.

En plus de ces frais, il faut ajouter le coût de la vie sur place. Par exemple, comptez 10 000€ pour 10 mois en Australie, mais 3 000€ en Russie ou en Inde. Et ça n’est pas si cher que ça puisqu’au final cette solution est moins onéreuse que deux années d’études réunies en France et à l’étranger.
 

Si vous avez encore des questions, RDV le chat pour en discuter ou juste ici en bas de votre écran. À plus !

Vous aimerez aussi.

Boîte à outils pour réussir mon projet

La QVT : WTF ? Pourquoi vous y intéresser ?