En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir +

Que recherchez-vous ?

Sélectionner tout d'abord votre type de recherche,
puis renseignez les mots clés / localisation.

Que faire après un bac STI2D ?

Publiée le 14 March 2019

Tous les articles
“Il se passe quoi, après un bac STI2D ?”
C’est peut-être la question que vous vous posez, alors que vous vous apprêtez à prendre cette voie, ou même à faire vos choix pour après le bac.

 

 

C’est pour ça que je vous propose de faire un tour d’horizon de tout ce que vous pourrez choisir comme études après votre bac STI2D. Prêts ? C’est parti.


 

Trop flemmard pour tout lire ? Voilà ce qu’il faut retenir :

 

Après un bac STI2D, vous avez plusieurs options : 

  • Partir en prépa (MPSI ou PCSI, avec les anciens S, ou alors TPC ou TSI, spécialement faites pour les bacheliers STI2D)... seulement si vous êtes prêts à bosser comme des dingues.

  • Passer un concours d’entrée pour une école post-bac d’ingénieur, si ce job vous motive, mais que vous voulez faire des études assez longues.

  • Vous lancer à la fac, si vous voulez garder un peu de temps devant vous pour choisir le taff de vos rêves.

  • Faire une formation en alternance, si vous avez déjà un métier en tête et que vous voulez le tester au plus vite.

Mais pour en savoir plus, il n’y a qu’une solution : lire la suite de cet article. Motivé !


 

Vous avez la folie des grandeurs en termes d’études théoriques… 

… direction une Classe Préparatoire aux Grandes Écoles (CPGE).

 

Peut-être en avez-vous entendu parler : ce sont des études qui se déroulent en 1 à 3 ans, et vous permettent d’accéder à des grandes écoles, notamment des écoles d’ingénieur (Polytechnique, École des Mines…).

 

En prépa, vous allez cravacher sévère. L’emploi du temps est bien chargé, et vous étudiez de nombreuses matières différentes (scientifiques, mais aussi de culture générale) pour préparer les concours d’entrée aux grandes écoles, qui ne sont pas évidents à réussir. La compétition est rude : pas le droit aux faux départs !

 

 

Par contre, de nombreux élèves en STI2D oublient qu’il existe des prépa spéciales pour eux : les prépa TSI (Technologie et Sciences Industrielles) ou TPC (Technologie Physique Chimie).

 

L’intérêt d’aller dans ces prépa, plutôt qu’en MPSI ou PCSI ? Ne pas avoir à être en compet’ face à des bacheliers S. Les grandes écoles ont un quota d’élèves à intégrer depuis les prépa TSI ou TPC. Malin, non ?

 

Pour réussir en prépa, il va falloir… 

  • Bosser comme un ouf. Il va falloir en ingurgiter un max de connaissances, pour réussir les concours.

  • Aimer les apprentissages théoriques. En choisissant cette voie, vous ne mettrez pas un pied en entreprise, dans un vrai job, pendant minimum 5 ans.

Vous avez envie d’être ingénieur (mais pas de vous tuer à la tâche)... 

… pensez aux écoles d’ingénieur post-bac.

 

Si les plus grandes écoles d’ingénieur ne sont intégrables qu’après une ou deux années de prépa, d’autres sont accessibles directement après un bac STI2D. Vous y êtes sélectionné soit sur votre dossier scolaire, soit grâce à un concours qui se passe avant le bac.

 

Dans ces écoles, vous pouvez ensuite étudier jusqu’à la fin de votre licence (3 ans) ou jusqu’au Master (5 ans) pour devenir ingénieur dans une spécialité (informatique, écologie, logistique…).

 

 

Pour choisir votre école, regardez bien les spécialités qui y sont enseignées, et les débouchés de votre diplôme. Ce type d’école est bien sûr fait pour ceux qui aiment les matières scientifiques, et qui savent déjà qu’ils voudront travailler dans l’ingénierie plus tard.

 

Pour réussir en école d’ingénieur post-bac, il va falloir… 

  • Avoir un dossier scolaire béton. Seuls les bons élèves, sans absences injustifiées et avec des bonnes notes, seront acceptés.

  • Réussir le concours d’entrée, pour certaines écoles. Là encore, vous devrez bien réviser vos matières avant de vous y présenter.

  • Être prêt à faire des études assez longues. Bien sûr, vous aurez quelques stages en entreprise de-ci, de-là ; mais pas question de quitter les études avant au moins 3 ans.

Vous avez envie de réfléchir un peu plus longtemps à votre carrière… 

… direction l’université.

 

Ok, vous avez sans doute entendu parler de l’université. Je vous préviens : ça n’a pas grand chose à voir avec ce qu’en disent les films américains.

 

 

Bien sûr, le rythme y est moins intense qu’en prépa ou en école d’ingénieur. Votre emploi du temps y sera plus souple, mais il faudra bosser tout seul, sans attendre que quelqu’un vous pousse à le faire.

 

Question matières à étudier, le choix est vaste après un bac STI2D : sciences pour l’ingénieur, électronique, mécanique, génie civil, mathématiques, physique, informatique… Et tout plein d’autres matières qui se terminent en -ique ou non. À vous de voir ce qui vous tente.

 

Certaines fac proposent aussi des programmes de remise à niveau, si vous n’avez pas acquis certains fondamentaux. Ainsi, si vous vous sentez un peu léger niveau connaissances en maths dans votre licence, vous pouvez demander des cours supplémentaires pour vous muscler le cerveau.

 

 

Et si vous voulez, en cours de route, accéder à des écoles spécifiques, il existe des concours passerelles entre l’université et de nombreux établissements. Stylé.

 

Pour réussir à l’université, il va falloir… 

  • Être autonome. Vos profs auront des dizaines et des dizaines d’élèves devant eux chaque semaine, et n’auront pas le temps de vous dire, individuellement, de bosser pour réussir vos exams.

  • Vraiment kiffer la matière que vous choisissez d’y étudier. Si vous choisissez la physique, par exemple, vous allez en manger à toutes les sauces. Autant être sûr qu’on aime ça.

  • Vouloir prendre le temps de réfléchir à son futur job. À l’université, vous n’allez sans doute pas mettre le pied en entreprise avant un petit bout de temps : faites-vous à cette idée.

Vous avez un job en tête, et vous voulez l’expérimenter, tout de suite…

… direction une formation en alternance.

 

Vous savez que vous voulez devenir développeur web, ou génie civil, ou ingénieur informaticien après un bac STI2D ? Go ! L’alternance est faite pour vous.

 

En oscillant entre des moments en études et des moments en entreprise, en alternance, vous testez le métier que vous visez, pour savoir s’il vous plaît vraiment. Vous apprenez des choses théoriques que vous pouvez remettre en application derrière dans votre job… et bien sûr, vous touchez un salaire. Trop classe.

 

 

Si je devais résumer en quelques points les raisons pour lesquelles choisir l’alternance, je dirais que :

  • Tous les métiers se préparent en alternance : à vous l’embarras du choix,

  • Tous les diplômes se préparent en alternance : licence, BTS, DUT, Master… oui, tous,

  • En alternance, vous grandissez et vous découvrez le job qui vous passionne,

  • En alternance, vous avez de la chance d’être embauché dès la fin de votre formation, vu que vous connaissez déjà bien votre métier.

 

Il y a plein d’autres raisons de se lancer dans l’alternance… Mais il vaut mieux savoir si on est fait pour ce type de formation ou pas avant. Pour le découvrir, je vous ai concocté un petit quizz sympa, à faire par ici.

 

Et bien sûr, si vous avez d’autres questions qui vous titillent, à propos de votre formation après le bac STI2D ou d’autre chose, venez tchatter avec moi, par ici !

 

#ApresLeBac
#ApresLeLycee
#TrouverMaFormation
#Alternance
#Orientation
#FormationAlternance

Vous aimerez aussi.