En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir +

Que recherchez-vous ?

Sélectionner tout d'abord votre type de recherche,
puis renseignez les mots clés / localisation.

Êtes-vous fait pour le travail en alternance ? Le test pour le découvrir

Publiée le 23 November 2018

Tous les articles

53%.

C’est la proportion de Français de 15 à 24 ans qui se disent prêts à suivre une formation en apprentissage, et donc à travailler en alternance. *

Moi, Walt., le spécialiste de la formation en alternance, ça me fait sacrément ronronner.

Mais si vous faites partie de ces 53% de jeunes motivés, peut-être vous demandez-vous si vous êtes vraiment fait pour le travail en alternance.

C’est ce que je vous propose de découvrir, en répondant à 6 questions simples.

Allez, interro surprise !

1. Êtes-vous organisé ?

Les faits : L’alternance demande d’être rigoureusement organisé. Pourquoi ? Simplement parce que cette formation mêle des moments de théorie et de pratique, d’école et d’entreprise, et donc de multiples emplois du temps et missions différentes.

Gérer son emploi du temps, ses examens, ses objectifs dans l’entreprise, les deadlines qu’on vous y fixe… Vous l’avez compris : tout ça demande une vraie capacité d’organisation.

La réponse est oui ? Vous avez l’une des qualités-phares pour devenir alternant !

La réponse est non ? Pas de panique. L’organisation s’apprend, avec des méthodes, et surtout beaucoup de motivation. En intégrant une formation en alternance, le pli se prend, si tant est que l’on voit cette aventure comme un moyen d’atteindre ses objectifs professionnels.

2. Êtes-vous travailleur ?

Les faits : Pour réussir dans le travail en alternance, il faut à la fois être capable d’engranger des connaissances théoriques, pour avoir son diplôme, et travailler dur dans son entreprise d’accueil, pour réussir sa mise en pratique.

Être travailleur, dans ce contexte, ce n’est donc pas retenir des leçons par coeur, mais bien plutôt donner de sa personne pour comprendre, s’impliquer dans ses études comme dans son métier.

La réponse est oui ? Voilà une belle qualité, qu’il vous faudra cultiver tout au long de votre formation.

La réponse est non ? Si vous souhaitez vraiment passer par l’alternance pour atteindre le job que vous voulez, il va vous falloir redoubler d’efforts. Pour réussir, il n’y a pas de secret : la constance et le dur labeur paient toujours. À vous de voir si le jeu (votre job de rêve) en vaut la chandelle (l’ardeur au boulot).

3. Êtes-vous passionné ?

Les faits : La passion, que ce soit pour la formation que l'on suit ou pour le métier que l'on commence, aide à être travailleur. Elle permet de tenir dans les moments plus durs, où le rythme s'accélère et où les objectifs sont parfois complexes. C’est un peu votre mojo personnel, en somme.

Par ailleurs, c’est la passion que vous y mettez qui permet de développer une réelle fierté par rapport à son statut d'alternant, et de transmettre cette passion à ses collaborateurs et aux autres étudiants.

La réponse est oui ? Allez, pour la peine, je vous sers une petite citation d’un de nos plus célèbres philosophes français, Descartes : “Le désir est une passion qui regarde l’avenir”. Vous le voyez d’ici, votre avenir, vous ?

La réponse est non ? Peut-être n’avez-vous pas encore trouvé le job qui vous ferait vibrer, ou la formation qui vous tente. Parlons-en ensemble sur le chat : peut-être que ta passion se trouve quelque part au fond de toi !

4. Êtes-vous curieux ?

Les faits : L'alternance, c'est avant tout découvrir de nouvelles pratiques, de nouvelles personnes, de nouveaux challenges... un nouvel univers, en somme. Le fait d’être touche-à-tout, curieux des aventures qui se présentent à soi, permet de monter en vite en compétences.

La curiosité, c’est finalement ce qui permet de développer des aptitudes professionnelles-clés pour son avenir lors du travail en alternance.

La réponse est oui ? Dans ce cas-là, la curiosité est loin d’être un vilain défaut ! Vous êtes sur la bonne pente pour bien réussir votre formation.

La réponse est non ? La curiosité, c’est avant tout un état d’esprit, et ça se travaille. Si vous avez répondu précédemment que vous étiez passionné, sans doute trouverez-vous la force, en vous, de développer votre côté touche-à-tout. Ouvrez grands vos mirettes, regardez autour de vous : il y a tant de choses à apprendre encore !

5. Êtes-vous autonome ?

Les faits : Travailler en alternance, c’est commencer à entrer dans le monde adulte. Dans cette formation, on demande à l’alternant d’être rapidement autonome : même s’il est accompagné dans son école et dans son travail, il doit gérer ses horaires, ses challenges, ses dates-butoir.

Souvent, les alternants vivent également loin du cocon familial. Une situation qui les oblige à savoir gérer leur vie quotidienne en toute autonomie.

La réponse est oui ? Décidément, vous m’impressionnez. Voilà une qualité supplémentaire à cocher sur ma checklist !

La réponse est non ? Il est tout à fait normal de ne pas être totalement autonome à un jeune âge, d’autant plus lorsque l’on n’a pas encore atteint l’autonomie financière. Alors si vous avez envie de mûrir, de gagner en responsabilités, rien ne vous empêche pour autant de vous pencher sur la formation en alternance.

6. Êtes-vous ponctuel ?

Les faits : Qui dit vie professionnelle, dit horaires inflexibles. La ponctualité sera donc une qualité essentielle pour réussir son alternance. Pas question de rater un cours sans avoir une excuse raisonnable, ou de se laisser aller à une grasse matinée un jour ouvré.

Faire preuve de maturité passe aussi par le respect des horaires. Mais si vous êtes motivé, pas de doute que ce genre de détail passera comme une lettre à la Poste.

La réponse est oui ? Parfait : planifiez dès à présent votre réveil matinal, et sortez les agendas. La formation en alternance vous attend.

La réponse est non ? Voilà un point essentiel à travailler, au risque de ne pas obtenir votre diplôme, ou de ne pas réussir votre travail en alternance. Courage : on s’y fait vite, parole de Walt.

Vous avez dû le comprendre : quel que soit le nombre de questions auquel vous ayez répondu “Oui”, il est toujours possible de vous lancer dans l’alternance. Votre arme fatale pour vous lancer dans ce nouveau challenge sera avant tout votre motivation.

Et pour développer votre niaque, peut-être que le fait de vous projeter un peu peut vous aider. Parlons de votre projet ensemble, sur le chat, et voyons donc ce qui vous donnera envie de vous jeter dans le grand bain.

*Source : https://elabe.fr/lapprentissage/

#GrandirAvecLAlternance
#HelpAlternance
#PretPourLAlternance
#RetoursdAlternants

Vous aimerez aussi.

Les jeunes & l’alternance

Quel métier en alternance pour vous ?

Les jeunes & l’alternance

Que faire après un bac S ?