Que recherchez-vous ?

Entrez votre recherche, Walt s’occupe du reste.

Les métiers de la montagne : avalanche de sensations et dégoulinade de fromage

Tous les articles
Trop flemmard pour tout lire ? Voici ce qu’il faut retenir
 
  • Parmi les métiers de la montagne, on trouve évidemment celles et ceux qui sont directement sur les pistes, comme les moniteurs ou les guides de haute montagne.
  • Au petit soin des skieurs, les animateurs et les hôtes d’accueil des résidences assurent que les vacanciers ne manquent de rien pendant leur séjour. 😎
  • Dans l’ombre, les techniciens et dameurs entre autres, œuvrent pour que tout se passe bien avant que les skieurs ne dévalent les pistes.
 
Lisez l’article jusqu’à la fin pour découvrir des métiers de la montagne insoupçonnés ;)

 

Si pour vous le Piémont c’est juste un raccourci de piémontaise (THE entrée à la cantine) alors vous pouvez directement jeter un œil aux métiers de la cuisine.
métiers de la montagne
Oupsii
Aujourd’hui, j’ai un peu froid sous mes poils d’hiver. Et en plus je meurs d’envie d’une petite raclette au coin du feu dans un chalet cocooning. Le combo parfait pour vous parler des métiers de la montagne.
 
(Le premier qui me dit que la montagne ça nous gagne…, je lui fait manger son poêlon)  
 
Alors c’est parti, tout schuss* pour découvrir les métiers de la montagne !
*En vrai ça veut dire “coup de feu” en allemand, rien à voir avec le ski, du coup.


 

Ces métiers de la montagne qui s’exercent directement sur les pistes

 

En général, ce sont eux qu’on voit le plus quand on part au skiki. On les croise forcément pendant les vacances ! 

Ils aident les pioupious à apprendre à skier ou font découvrir des activités aux adultes. Ils gardent même les mioches pendant que les parents vivent leur meilleure vie à la Mirabelle (vous savez, le bar en bas des œufs). 

métiers de la montagne

 

Si vous voulez être sur le devant des remontées mécaniques, voici les métiers que vous pouvez exercer à la montagne :

  • Serveur.euse / préparateur/trice de commandes dans un bar, un snack

  • Moniteur.trice de ski pour accompagner les amateurs de glisse sur les pistes et leur enseigner les bons gestes (on les reconnaît souvent à leur veste rouge, ou à leur sens aigu de la drague)

  • Guide de haute montagne : ils maîtrisent les techniques de l'alpinisme, font découvrir les sommets en toute sécurité à des particuliers ou des petits groupes. Et c’est là que vous pourrez tout à fait vous moquer des gens qui disent qu’ils ont juste glissé alors qu’ils se sont ramassés comme never. Je vous autorise ; il faut remettre le glacier au milieu du massif au bout d’un moment.

  • Pisteur.euse secouriste pour veiller à la sécurité des skieurs et assurer l'ouverture des pistes chaque matin

  • Accompagnateur.trice en moyenne montagne, qu’on appelle AMM dans le milieu. Ils sensibilisent le public à la préservation de l'environnement et font découvrir la faune et la flore de ces régions si précieuses

  • Moniteur.trice de parapente pour la saison d’été

Être au petit soin des skieurs quand on travaille à la montagne

Vous avez toujours rêvé de placer le fameux “Ca va, elles ne vous serrent pas trop vos chaussures ?” En vrai, si, on sait tous que les chaussures de ski n’ont rien d’agréable à porter. C’est comme marcher avec ses chaussettes dans l’eau de la salle de bain. 

Et pour passer pour un con-con devant la nana que tu chauffes depuis du séjour , c’est nickel aussi.

Ce top des métiers de la montagne est très certainement fait pour vous :

  • Saisonnier.e dans des boutiques de locations de matériel de skis, en tant que vendeur.euse ou technico-commercial.e

  • Hôte.hôtesse en office de tourisme

  • Réceptionniste dans les résidences, hôtels et chalets à louer

  • Animateur.trice nature

  • Cuisinier.e : ces experts en fromage dégoulinant et autres spécialités régionales nourrissent toutes les petites bouches affamées.

Alors oui, chose importante, préparez-vous aussi aux gens qui ont pommé leur forfait entre deux descentes ou le “c’est pas moi c’est mes skis, la loc est pourrie !”

Et puis après tout l’important, c’est le planté de bâton ! 
 

L’autre versant : travailler dans la technique en montagne

Ces métiers demandent une forme physique olympique. Alors si vous vouliez vous la couler douce et vous faire un petou sur Le mont Fujiyama, c’est un non négatif !

Ils demandent aussi une formation particulière adaptée, pour garantir la sécurité de tous au quotidien :

  • Les électromécaniciens en remontées mécaniques entretiennent et réparent les installations et les engins de damage

  • Les chefs d'exploitation chapotent leurs équipes, et notamment 🔽

  • Les techniciens et perchistes : indispensables pour que toutes les remontées mécaniques et autres installations de la station fonctionnent en toute sécurité.

Envie de vous former aux métiers de la montagne ? Demandez plus d’infos au Centre de Formation aux Métiers de la Montagne (CFMM), et respirez le grand air toute l’année ! 

Aller, on se ferait pas un ptit vin chaud là ? Invitez-moi depuis mon chat, soyez sympa quoi  ! Ps : évitez la combi, vraiment pas pratique pour aller faire pipi entre deux descentes. Tchao !

Vous aimerez aussi.