Que recherchez-vous ?

Entrez votre recherche, Walt s’occupe du reste.

Vente et commerce : les métiers par passion

Tous les articles
Trop flemmard(e) pour tout lire ? Voilà ce qu’il faut retenir :
  • Les métiers du commerce sont possibles dans de multiples secteurs d’activités
  • Le commerce, ce n’est pas seulement vendre, mais aussi réfléchir à ce qui se passe avant : la conception et les études marketing
  • Vous pouvez exercez de vous-même en montant votre propre entreprise d’artisanat, de revente, de transformation...
  • Les qualités d’un(e) pro du commerce : l’organisation, l’honnêteté, la prise de recul, la persévérance, la résistance au stress
Ça vous a donné l’eau à la bouche ? Alors poursuivez l’article jusqu’au bout !

Pour vous, vendre, négocier et acheter sont un jeu avant d’être un métier. La fibre commerciale est très recherchée par les recruteurs puisqu’elle n’est pas donnée à tout le monde. 

 

vente commerce

Avant la vente : la conception

Avant de parler de vendre, parlons d’abord de ce qu’il se passe avant. Puisqu’avant de lancer un produit sur son marché, les professionnels du marketing dirigent des études de marché, étudient des études documentaires afin de connaître leurs consommateurs, leurs habitudes d’achats, leurs besoins, leurs envies. 

Et c’est ici que vous entrez en jeu : pour convaincre les personnes qui créent le produit, vous devez affirmer que votre étude est la bonne, que votre projet est pertinent et répond à un besoin exprimé ou non des consommateurs.

De nombreuses données sont étudiées et créées : tables ronde, enquêtes de notoriété, panels, sondages, focus groupe… tous les moyens sont bons pour ne pas se planter, et ce pour tous les secteurs d’activités.

Le nerf de la guerre : la vente 

On y est : vous êtes dans l’entreprise, vous rencontrez votre prospect et vous tentez tout pour qu’il achète l’offre que vous lui proposez.

Les commerciaux ont pour job d’aller rendre visite à leurs clients selon leur réseau de distribution. Ils négocient aussi avec les responsables de magasins, de supermarchés pour avoir la meilleure place dans les rayons.

Ensuite, les vendeurs en boutique sont en contact direct avec les clients qui viennent sur place selon leurs besoins. Ces clients peuvent être des particuliers et/ou des professionnels.

 

Quant à l’acheteur, il cherche parmi ses possibilités (dans le monde, en France, ou encore localement...) la meilleure matière première au prix le plus attractif pour pouvoir la transformer et concevoir le produit jusqu’à la prochaine étape. Il fait aussi attention aux valeurs prônées via ces achats : une marque qui défend avec ferveur les valeurs du développement durable fera attention aux prix acheté et aux conditions de travail des personnes récoltant et produisant la matière première. 

Créer sa boutique

Vous pouvez aussi vendre et gérer tous les aspects technique, administratifs et commerciaux pour ouvrir votre propre boutique, acheter les produits qui vous plaisent, les matières premières, puis les revendre avec votre touche personnelle.

Si vous avez en plus la patte manuelle, vous pouvez créer, fabriquer par vous-même vos produits. Beaucoup de secteurs d’activités peuvent en faire partie : la cuisine, l’esthétique, la technique, l’artistique...

Foncez si vous vous sentez d’attaque à mener votre barque. Attention cependant à vous assurer que votre implication personnelle sera sans faille car les entrepreneur(e)s ne comptent pas leurs heures. Mais à la clé : la liberté !

Quelles qualités nécessaires pour travailler dans le commerce ?

Je vous l’ai dis au début, avoir la fibre commerciale n’est pas donnée à tout le monde. Ces professionnels sont avant tout des spécialistes dans leur domaine : chiffres, évolutions du marché, grandes tendances, produits et services phares, le pro du commerce sait tout sur ces offres. Il ne reste plus qu’à trouver votre secteur d’activité, il y en a pour tous les goûts !

La charge de travail est assez importante, les pro du commerce sont passionnés par leur métier et savent s’adapter à la demande et savent proposer de nouveaux produits.

Si vous aimez en plus conduire, le métier de commercial est sûrement fait pour vous ! Je vous glisse ici le dernier article à lire si vous aimez piloter, et en faire votre métier.

Voici les principales qualités d’un(e) professionnel(le) du commerce :

  • L’organisation

  • La résistance à la pression et au stress

  • L’honnêteté

  • La persévérance et patience

  • L’empathie

  • La force de persuasion et l’enthousiasme

On note tout de même des métiers en tension :

  • Attachés commerciaux

  • Ingénieurs et cadres technico-commerciaux

  • Agents immobiliers, syndics

  • acheteur/assistant export/chargé de clientèle à l'international/ commercial export/responsable de zone export

On a quand-même pas mal parlé de métiers pour les commerciaux dans l’âme. Mais qu’en est-il des formations ? Lisez sur cet article sur les classes prépas économiques et commerciales, qui mènent notamment aux métiers du commerce et marketing. Discutons orientation sur le chat dès à présent si vous avez besoin de réponses (ou en cliquant en bas à droite de l'article) !

Vous aimerez aussi.