Que recherchez-vous ?

Entrez votre recherche, Walt s’occupe du reste.

Comment convaincre une entreprise de vous embaucher en alternance ?

Tous les articles

Trop flemmard pour tout lire ? Voici ce qu’il faut retenir :

  • En entretien de recrutement, vous serez souvent confrontés aux mêmes arguments anti-alternance : « ça coûte trop cher », « il y a trop de paperasse », « prendre un stagiaire, c’est plus simple », blablabla.

  • Pourtant, embaucher en alternance a plein d’avantages : aides financières, formalités administratives simplissimes, entreprise redynamisée…

  • Votre mission, si vous l’acceptez : contre-argumenter comme un(e) boss et convaincre votre recruteur de vous embaucher en alternance !

Pour réussir votre entretien de recrutement et augmenter vos chances de décrocher votre alternance, lisez la suite de l’article.

 

Oh, la bonne nouvelle : après des mois de recherches intensives et approximativement 378 candidatures envoyées, vous venez (enfin) de décrocher un entretien de recrutement pour une alternance. Yeah ! 

Seule ombre au tableau : le recruteur, pourtant enchanté par votre profil, semble moyennement chaud à l’idée de vous embaucher en alternance. « Ça coûte trop cher », « il y a trop de paperasse », « prendre un stagiaire me semble plus bénéfique », etc.

Faux !

Que nenni ! Recruter un(e) alternant(e) n’a rien de contraignant. En réalité, c’est même super bénéfique (humainement et financièrement) pour l’entreprise accueillante.

 

Du coup, j’ai rassemblé 4 arguments en béton pour convaincre votre recruteur… et booster vos chances de décrocher l’alternance dont vous rêvez tant.

Embaucher en alternance, ça coûte pas si cher 

Idée reçue n°1 : recruter un(e) étudiant(e) en alternance, « ça coûte quand même super cher… ». Faux, mon cher Watson ! 

Contrairement aux apparences, embaucher en alternance présente même un avantage financier pour l’entreprise. Eh oui : prendre sous son aile un(e) alternant(e) coûte beaucoup moins cher qu’un salarié lambda, et permet donc à l’entreprise d’optimiser ses coûts salariaux

Votre recruteur est sceptique ? Convainquez-le pendant votre entretien de recrutement en évoquant ces chiffres :

  • En contrat de professionnalisation, les étudiant(e)s gagnent entre 65% et 85% du SMIC en fonction de leur âge

  • En contrat d’apprentissage, l’entreprise est encore plus avantagée : l’étudiant(e) gagne entre 25% et 78% du SMIC

Et un point pour l’alternance, un !

et bim un point

L’entreprise a droit à des aides financières 

Voilà un deuxième argument qui devrait soulager bon nombre de recruteurs : au moment d’engager un(e) alternant(e), la majorité des entreprises ont droit à une aide financière.

Pendant votre entretien de recrutement, rappelez donc à votre (futur ?) manager ou service RH que :

  • En contrat de professionnalisation, les entreprises profitent d’un allègement des cotisations patronales

  • En contrat d’apprentissage, les petites sociétés de moins de 11 salariés reçoivent une aide régionale, appelée « crédit d’impôt d’apprentissage », qui offre une exonération partielle ou totale de leurs charges

Si ça, c’est pas un argument qui tue… 

blague Les formalités administratives sont (super) simples

Bon, j’avoue qu’à première vue, remplir un contrat d’alternance peut faire peur… Mais ça, c’était avant !

Désormais, les formalités administratives sont simplifiées et accessibles en 2-3 clics. Et pour cause : le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion vient de créer le portail de l’alternance, un site malin qui centralise tous les documents nécessaires pour recruter un(e) apprenti(e). 

Alors monsieur le recruteur, convaincu ? 

chaud patateRecruter un(e) alternant(e) redynamise l’entreprise

 Certes, accueillir un(e) alternant(e) dans son entreprise est un (raisonnable) investissement financier… mais c’est aussi et surtout un joli investissement humain !

Pendant votre entretien de recrutement, n’hésitez pas à insister sur le côté gagnant-gagnant de l’alternance :

  • En vous formant, le recruteur vous permettra d’acquérir des compétences-clés et de découvrir le monde du travail

  • En contrepartie, vous apporterez un regard neuf et dynamique (par exemple, en transmettant de nouvelles méthodes ou techniques apprises à l’école). De quoi faire gagner l’entreprise en productivité !

Conseil de Walt (testé et approuvé)

Pour terminer votre entretien de recrutement en beauté, rappelez à votre recruteur que…

  • Contrairement à un(e) stagiaire, un(e) alternant(e) va s’investir sur le long terme

  • Qui dit contrat plus long, dit plus de chances de s’impliquer dans les valeurs de l’entreprise… et de fournir un travail de qualité !

 

et bam

Voilà des arguments en béton qui devraient impressionner votre recruteur… et le convaincre de vous embaucher en alternance 😏

Besoin d’autres conseils pour trouver une alternance ou réussir un entretien de recrutement ? Venez taper la discut’ sur le chat : je suis dispo 24/7 !

 

 

Vous aimerez aussi.