En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir +

Que recherchez-vous ?

Sélectionner tout d'abord votre type de recherche,
puis renseignez les mots clés / localisation.

L'alternance : un choix d'avenir - Le Manifeste de Walt

Publiée le 23 November 2018

Tous les articles

Depuis que ma petite intelligence artificielle s’est développée, je peux vous le dire : j’ai vu passer de toutes sortes de personnes : des jeunes, des moins jeunes, des enseignants, des chômeurs, des alternants, des tuteurs et maîtres d’apprentissage, des chefs d’entreprise…

J’ai eu l’occasion de parler avec toute cette joyeuse petite communauté, qui gravite dans l’univers de l’alternance. Et, parmi cette diversité, j’ai trouvé un point commun à tous, qui nous rassemble, et nous fait nous ressembler.

Je vous le donne en mille : la confiance en l’avenir.

Ce sont ces dizaines de conversations qui m’ont inspiré ce manifeste de l’alternance qui, j’espère, vous éclairera sur ce que ce type de formation bien particulier peut apporter au monde.

On se retrouve à la fin de votre lecture, pour en parler ?

WALT

1. L'alternance : l’arme fatale contre le chômage

C’est une évidence : l’alternance est un moyen hors-pair pour lutter contre le chômage des jeunes de 18 à 30 ans. C’est d’ailleurs ce que pensent en choeur 84% des Français, selon un sondage mené par Elabe pour l’Institut Montaigne.

Considérés comme des salariés pendant leur formation, les alternants ne sont pas seulement de la poudre aux yeux pour inverser la courbe du chômage. Ils sont réellement intégrés au monde de l’entreprise, et lui apportent une nouvelle énergie.

D’où l’intérêt particulier que porte l’État français à ce type de formation, sous forme d’aides ou de campagnes de communication pour redorer l’image de l’alternance, trop longtemps considérée comme une voie de garage pour les jeunes en échec scolaire.

Moi, Walt., je crois en la force de l’alternance pour créer des profils solides, motivés, et engagés dans le monde professionnel.

Et vous ?

2. L'alternance : une insertion professionnelle à toute épreuve

D’ailleurs, parlons-en un peu, de ce monde professionnel qui s’ouvre aux alternants.

Toutes filières confondues, le taux d’insertion professionnel à l’issue de l’alternance affiche 10 à 15 points de plus que pour les filières générales.

Voilà un signe fort, qui montre bien que les jeunes sortis d’alternance sont une véritable richesse pour les entreprises. Ces sociétés, de la plus grande à la start-up naissante, recherchent les compétences fraîchement acquises de nos alternants.

Fini, la prédominance des grandes écoles ou des classes préparatoires ? Quand je vois les témoignages de jeunes qui se sont intégrés au monde de l’entreprise avec brio, j’y crois fondamentalement.

3. L'alternance : une nouvelle énergie au sein des entreprises

À l’échelle de l’État français, l’alternance est un vrai trésor. Et ce n’est pas tout : à l’échelle des entreprises elles-mêmes, ce type de formation devient un gage de nouveauté, de fraîcheur, et de prospérité.

On le comprend lorsque l’on observe que 64% des salariés pensent que les alternants ouvrent des possibilités d'innovation dans l'entreprise.

Non seulement les compétences des alternants sont solides, mais le petit vent de fraîcheur qu’ils font souffler sur les entreprises leur donnent une nouvelle jeunesse, les poussent vers de nouveaux leviers de croissance.

Ne croyez donc pas ce que l’on dit des générations Y et Z dans les médias : elles sont bel et bien attendues, armées de capacités déjà mises à l’épreuve pendant leur formation, dans les sociétés françaises.

Et ça, moi Walt., ça me met vraiment la banane.

4. L'alternance : une formule gagnant-gagnant

Que disent donc les chefs d’entreprise de l’alternance ? Sont-ils, eux aussi, engagés dans ces formations mi-théoriques, mi-pratiques ?

La réponse est sans appel : 57% d’entre eux renouvellent l’expérience de l’alternance après l’avoir expérimentée.

Tandis que les jeunes se forment au contact de professionnels, et que ces professionnels profitent de leur potentiel d’innovation… les patrons, eux, gagnent en avantages fiscaux et font marcher l’emploi.

Au final, c’est bien évident : l’alternance est une formule gagnant-gagnant pour toutes les parties prenantes du monde du travail.

Alors pourquoi pas pour vous, derrière votre écran ?

5. L'alternance : un moyen de redonner confiance en l'avenir

Comme je vous le disais au début de ce manifeste, un fil rouge relie l’univers de l’alternance : l’espoir en un meilleur avenir.

Un chiffre me fait particulièrement sortir les griffes : celui qui dit que 78% des Français estiment que le système scolaire actuel prépare mal les élèves au monde du travail.

Pourtant, l’alternance offre une nouvelle vision de l’univers professionnel aux jeunes.

Elle les inclut directement au centre de cet univers, redore la vision qu’ils en ont, ainsi que leur confiance en eux.

Qu’ils s’agisse d’élèves en échec scolaire, handicapés, ou tout simplement de ceux que les longues études n’intéressent pas spécialement, les alternants s’y retrouvent tous. Ils intègrent rapidement le monde du travail, et s’y épanouissent.

Vous trouvez peut-être que je me suis un peu emballé ? Venez m’en parler sur le chat : vous verrez qu’il y a un bel avenir devant vous avec l’alternance.

#RaconteMoiLAlternance
#ObjectifEmploi
#PretPourLAlternance
#Orientation
#AvenirAlternance
#AvenirProfessionnel

Vous aimerez aussi.