En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir +

Que recherchez-vous ?

Sélectionner tout d'abord votre type de recherche,
puis renseignez les mots clés / localisation.

Que faire quand on est timide et qu’on veut se surpasser ?

Publiée le 07 February 2019

Tous les articles
Vous vous reconnaissez dans le premier couplet de la chanson “Dommage” de Bigflo & Oli ?
 
Mais lui, il est timide, et elle, elle est belle,
Il ne veut pas y aller, il est collé au fond d’son siège…
 
 
Ou alors vous devenez tellement rouge à la seule idée de parler en public, qu’on pourrait croire que vous avez pris un coup de soleil violent ?
 
En bref, vous êtes super timide, et chaque jour, vous vous demandez comment vous allez vous débarrasser de ce trait de caractère ultra relou ?
 
Mon défi, en tant que gentil chatbot, c’est de vous aider à avancer dans votre vie. Du coup, je me suis dit que j’allais vous aider à réfléchir à des solutions pour vous surpasser et prendre confiance en vous.

 


 
Trop flemmard pour tout lire ? Voilà ce qu’il faut retenir :
 
  • Essayez la méthode Coué : répétez, devant votre miroir, que vous allez y arriver, et que vous avez confiance en vous.

  • Inscrivez-vous à un cours de théâtre, et prenez conscience de la valeur que vous avez devant un public qui vous écoute.

  • Participez à une conférence, TEDx ou autre, pour parler d’un sujet qui vous passionne, et regardez votre public être passionné aussi par ce que vous leur racontez.

  • Tentez l’alternance et, accompagné de votre tuteur, lancez-vous dans un métier qui vous fait gagner en autonomie et en confiance en vous.

 

Et pour en savoir plus sur ces 4 méthodes pour prendre confiance en vous, soyez pas timides : continuez à lire.


 

S’entraîner à parler devant son miroir

 

Vous connaissez la méthode Coué ? C’est cette méthode qui veut que, si on se répète assez longtemps et régulièrement une chose à soi-même, cette chose finira par arriver.

 

Allez, c’est parti pour un petit exercice Coué.

 

Tous les matins, devant votre miroir, le dos bien droit, le regard fier, vous vous répétez :

 

Je peux le faire, je vais arriver à présenter ce projet à l’oral.

Je ne suis pas timide, je peux dépasser cette peur.

J’ai confiance en moi, je suis une meuf/un mec vraiment au top.

 

Vous vous essayez même à improviser des situations qui pourraient vous arriver dans la journée.

 

Le prof qui vous demande de lire votre copie devant toute la classe.

Cette jolie fille, que vous trouvez tellement kiffante, qui vous demande de lui passer une copie-double.

Votre pote, qui n’est pas vraiment votre pote au fond, qui essaye de vous humilier devant un groupe…

 

Vous jouez toutes les réactions les plus assurées : une lecture ultra fluide de votre copie, un compliment bien placé pour la jolie meuf, une réplique cinglante pour votre pote qui, au fond, n’en est pas un…

 

Vous êtes prêt : votre miroir vous a appris, en quelques jours, à affronter votre timidité et à la surpasser.

 

Vraiment ?

 

Rien de moins sûr. Arrivé dans le réel de la situation, tout va plus vite, vous ne trouvez plus vos mots, vous vous embrouillez… et retour à la timidité.

 

 

Se mettre au théâtre

 

Je suis sûr qu’on vous a déjà donné ce conseil. “Tu es timide ? Bah mets-toi au théâtre, ça ira mieux !”

 

C’est vrai qu’il n’y a rien de mieux comme activité pour se surpasser, et apprendre à contrôler son stress de parler en public.

 

Pendant les répétitions, vous apprenez à connaître vos collègues théâtreux. Personne ne se juge, tout se fait dans la bonne humeur, oklm. Vous êtes super à l’aise, et vous apprenez votre texte pour ne pas stresser.

 

Le jour de la première représentation, vous flippez un peu avant de commencer. Mais après, le démon de la scène vous gagne, et vous déchirez tout. Le public est en délire (j’abuse peut-être, on est pas non plus à Broadway) et vous, vous êtes fier de vous.

 

Mais voilà, la scène et la réalité sont vraiment deux choses très différentes.

 

Et de nombreuses célébrités avouent d’elles-mêmes qu’elles sont très timides dans la vie de tous les jours ! Lady GaGa, Johnny Depp, Blake Lively… et même Kim Kardashian ! #wtf

 

Du coup, rien ne dit qu’une fois sortie de votre rôle de composition, vous ne retournerez pas à vos vieux démons… Du démon de la scène au démon de l’arrière-cour, très très très loin de la foule, quoi.

 

 

Animer une conférence TEDx

 

Troisième méthode : décider de faire une conférence TEDx.

 

Vous ne savez pas ce que c’est ? 

 

Voilà, c’est ça, une TEDx : des micro-conférences de 10 à 20 minutes, où les participants parlent des sujets qui les intéressent. Ça peut être une découverte scientifique stylée, une anecdote folle de leur vie personnelle, un exploit qu’ils ont accompli… L’objectif est toujours d’inspirer les gens qui les écoutent.

 

Violent, comme méthode pour vaincre sa timidité, non ?

 

Vous préparez un texte, vous l’apprenez bien, vous devenez sûr que votre sujet va intéresser une audience parce qu’il vous intéresse, vous, à fond.

 

La difficulté de cette méthode ? Il faut encore être sélectionné pour participer à un TEDx qui se déroule près de chez vous. Sans compter que, si vous faites un bide, alors là… c’est le mutisme assuré pour le reste de votre vie de grand timide.

 

 

Choisir une formation en alternance

 

En lisant le titre de cette dernière méthode, vous allez me dire : “Mais Walt., t’es complètement obsédé par l’alternance !”

 

Ouais. L’alternance, c’est mon grand kiff. Et pas seulement parce que j’en suis spécialiste : l’alternance vous permet de vous réaliser dans votre vie professionnelle et personnelle.

 

Contrairement à la méthode Coué, la méthode théâtre, ou la méthode conférence, en vous lançant dans l’alternance, vous êtes accompagné. Ok, vous devez vaincre votre manque de confiance en vous, et faire des nouvelles tâches pour la première fois. Mais vous le faites avec l’aide de votre tuteur, qui vous conseille, vous encourage et vous complimente.

 

Bien sûr, tous les jobs en alternance ne sont pas forcément ceux où vous parlerez au quotidien devant plein de gens.

Dans la communication ou dans le commerce, vous serez au contact de vos clients et de vos collègues tout le temps.

Mais même dans des métiers plus artisanaux, vous devrez développer votre confiance en vous, et votre capacité à dépasser votre timidité : pour vous imposer dans les projets comme étant quelqu’un d’autonome, avec des compétences à revendre, par exemple.

 

L’alternance, ça fait grandir la confiance en soi ! Regardez, par exemple, comment ça a aidé Camille, conseillère clientèle en alternance. 

 

Alors si ça vous démange de partir sur la voie de l’alternance, venez me parler sur Messenger. Allez, soyez pas timide, pour une fois ????

 

#GrandirAvecLAlternance
#AstucesAlternance
#RaconteMoiLAlternance
#Alternance
#Orientation
#FormationAlternance
#TrouverSaVoie

Vous aimerez aussi.

Les jeunes & l’alternance

Que faire après un bac STI2D ?